Pseudonym - Les prédateurs du net

Pseudonym - Les prédateurs du net

Les prédateurs du net - Un faux profil peut cacher une vraie menace.

Anonymous soutient la lutte contre le Cyberharcèlement et les prédateurs du Net.
Sortie cinéma le 9 mars : rencontres pédagogiques et débat avec le public après la projection.

95% des comportements agressifs

ou dégradants sur Internet visent des femmes (Source : ONU).

80% des délits pédophiles connus

ne font pas appel à la violence, mais à la séduction sur Internet (Source : Innocence en Danger).

25% des jeunes de 8-17 ans

disent avoir déjà été victimes d’insultes ou rumeurs sur Facebook (Source : E-enfance).

13% de personnes ont été victimes

d’usurpation d’identité sur Internet (Source : Credoc).

« Pseudonym » Un film de Thierry Sebban.

  • Avec Perrine Tourneux, Igor Skreblin, Thierry Sebban et Simon Abkarian.
    • Au cinéma le 9 mars 2016 - Interdit au moins de 16 ans.

Alex est un père divorcé, un cadre stressé. Ce soir, il a un rendez-vous avec une jeune inconnue… sur Internet. Mais cette rencontre va le plonger dans une spirale infernale et bouleverser à jamais le cours de sa vie. Une chasse à l’homme se met en place jusqu’à ce qu’il soit pris au piège. Cette nuit, c’est lui la proie...


Gilles Podesta producteur du film « Pseudonym »

Nous a envoyé le communiqué de presse et un accès pour visionner le film. Sujet dramatique et d’actualité qui touche malheureusement les plus jeunes qui sont souvent des proies faciles pour les prédateurs du Net. Pour preuve les nombreux messages d’appel à l’aide que nous recevons de jeunes victimes de cyber-harcèlement, de pressions psychologiques ou de chantage aux photos ou vidéos volées,...

Webcam, sexe et came sont les ingrédients de ce drame oppressant.

Le voyeurisme morbide de Simon Abkarian dans le rôle d’un pervers qui utilise les outils de communications vidéo pour assouvir ses pulsions agressives nous a glacé le sang,… Dommage que le film soit interdit au moins de 16 ans. S’il est indéniable qu’il faut une approche pédagogique pour informer le jeune public des dangers et manipulations qui peuvent d’écouler d’une simple conversation vidéo sur internet, le film de Thierry Sebban a le mérite de nous montrer comment une webcam d’apparence inoffensive peut devenir une arme de destruction. Avec des images certes violentes mais qui ont le mérite de faire passer le message :

  • N’oubliez pas avant tout de penser à votre sécurité.

Partenaires du film :

« e-Enfance » association reconnue d’utilité publique, à travers son service NetEcoute.fr, numéro vert national pour la protection des jeunes en ligne.

« Innocence en danger », ONG internationale créée dans le but de protéger les enfants contre toutes formes de maltraitance, notamment la maltraitance sexuelle.

« Génération Numérique » promeut les usages des outils numériques sans les stigmatiser ni les diaboliser, met en garde contre les risques qui y sont liés et cherche à développer l’esprit critique des utilisateurs par des débats.


Note d’intention, par Thierry Sebban.

Si Internet s’avère être un formidable outil de recherche et de communication, l’actualité nous rappelle trop souvent qu’il peut aussi être un vecteur de réels dangers.

L’intrusion dans l’intimité de l’autre devient facile, excitant, voire même fascinant. Notre voisin est dorénavant de l’autre côté de l’écran, aussi bien à des milliers de kilomètres que très proche. Une « fenêtre sur cour » du Web, mais une fenêtre pernicieuse.

Et pour cause, aucune société ou individu ne peut véritablement prétendre contrôler la toile du net qui s’étend de manière exponentielle. Aussi, cet univers sans lois, sans bornes, sans restrictions, accessible à tous, peut donner le champ libre aux agissements les plus pervers, violents et machiavéliques.

Pseudonym est un thriller psychologique ancré dans cette réalité, mettant en scène la dérive possible d’une rencontre, apparemment anodine, par écrans interposés.

Avec ce film, j’ai voulu explorer ce que le cadre d’une webcam donne à voir, la réalité qui existe au-delà de ce cadre et ainsi ce qui est réellement donné à voir aux spectateurs. Une mise en abyme nécessaire, un voyeurisme ordinaire qui renvoie à un questionnement :

Sommes-nous bien sûrs de ne pas être regardés, surveillés, épiés en retour, sans le savoir ?

Ainsi le personnage d’Alex, un monsieur tout le monde pris par son quotidien, se laisse aller un soir à rencontrer une jeune femme sur internet. A priori, ce banal point de départ ressemble à l’épisode d’un roman à l’eau de rose un peu épicé dans une vie monotone...

J’ai placé l’intrigue de ce Thriller au cœur de Paris mais dans une abstraction afin d’isoler le protagoniste notamment lorsqu’il arpente les rues désertes de la capitale. Il s’agit d’une métaphore de la toile d’araignée - comme celle d’internet - où la proie, prise au piège, se jette irrémédiablement dans les fils tissés par son prédateur.

En aucun cas Pseudonym ne se veut moralisateur.

Il met juste en garde. Car ici les raisons du prédateur ne sont pas celles de la cupidité, des règlements de comptes, du racisme etc… Non, j’ai voulu explorer une violence dévastatrice, incompréhensible qui ne trouve aucune justification. Une violence gratuite liée à la perversion extrême et à la toute puissance.

  • Thierry Sebban

Plus d’info - Lutte contre le Cyberharcèlement

lundi 21 décembre 2015

Projet Tor

Tor protège votre vie privée

Des millions de personnes dépendent de Tor pour leur sécurité et la protection de leurs informations personnelles en ligne, comme les activistes, les journalistes et les opposants politiques.

Projet Tor
Anonymous poursuivra la cyber-guerre jusqu'à la fin des attaques (...)

Anonymous poursuivra la cyber-guerre jusqu’à la fin des attaques russes

Sur Twitter, Anonymous a annoncé ne pas cesser les cyber-attaques contre la Russie. Le célèbre collectif de pirates informatiques et d’activistes politiques, identifiable par son seul masque, est en guerre contre la Russie. Dès le 24 février, les Anonymous (...)


Contre la Russie, Anonymous est sur tous les fronts

Contre la Russie, Anonymous est sur tous les fronts

Piratage des chaînes de télévision, hacking des services de renseignement russes... Pour le célèbre collectif Anonymous, la cyberguerre a lieu sur tous les fronts. « Le collectif Anonymous est officiellement en guerre contre le gouvernement de Russie. » Le (...)


Anonymous, le masque de l'hacktivisme

Anonymous, le masque de l’hacktivisme

Du forum 4chan au masque de Guy Fawkes. Cela fait un peu plus de 10 ans que le nom d’Anonymous résonne dans les médias, et le récent conflit en Ukraine n’a pas échappé à la règle. Anonymous a revendiqué plusieurs attaques informatiques ayant visé des médias et des (...)


Squad303 : Rejoignez la légion

Squad303 : Rejoignez la légion

Nous sommes Squad 303, un groupe international de programmeurs coordonné depuis la Pologne. Le nom vient d’une unité de la Royal Air Force britannique composée de pilotes polonais qui ont aidé à gagner la bataille d’Angleterre pendant la Seconde Guerre (...)


Red Cross

Soutenons l'Ukraine

L'attaque du gouvernement russe contre l'Ukraine a exposé des millions de vies innocentes au risque. Nous sommes aux côtés de l'Ukraine pour soutenir sa liberté et défendre la démocratie. Si vous souhaitez appuyer l'Ukraine et son peuple en ces temps de détresse, pensez à faire un don.


/e/ Foundation
eFoundation est une organisation à but non lucratif qui dirige le développement de systèmes d'exploitation mobiles Open Source respectant la confidentialité des données des utilisateurs.

Tor Browser
Tor Browser
Tor protège contre la surveillance

NordVPN
Protégez tous vos appareils.
Abonnement 2 ans | Remise de -72%