Les comptes Gmail de WikiLeaks remis au gouvernement US

Les comptes Gmail de WikiLeaks remis au gouvernement US

Google a fourni les comptes Gmail des journalistes de WikiLeaks au gouvernement américain.

Google a secrètement remis les comptes Gmail des journalistes de WikiLeaks

au gouvernement américain en réponse à une enquête d’espionnage visant Julian Assange, selon des documents divulgués par le géant de l’Internet.

Trois journalistes qui travaillent pour WikiLeaks depuis 2010 - Sarah Harrison, Joseph Farrell et Kristinn Hrafnsson - ont été informés par Google que tout le contenu de leur compte Gmail, les métadonnées, les informations sur les abonnés et autres contenus ont été fournis aux autorités fédérales américaines.

Il a fallu à Google plus de deux ans et demi pour informer les journalistes de WikiLeaks que des mandats de perquisition avaient été émis en mars 2012. Google a informé les trois employés de WikiLeaks de la procédure le 23 décembre 2014 soit 32 mois plus tard.

Google a prétendu que les mandats de perquisition étaient assujettis à des ordonnances de secret. Les statistiques de Google montrent que les trois mandats contre WikiLeaks émis en mars 2012 figuraient parmi plus de 16 400 demandes de données faites aux États-Unis cette année concernant plus de 31 100 utilisateurs et comptes.

Les comptes Google du personnel de WikiLeaks ont été consultés dans le cadre d’une enquête sur une prétendue conspiration visant à commettre un acte d’espionnage. Les lois américaines mentionnées dans les mandats comprennent celles qui ont trait à l’espionnage, à la conspiration, au vol ou à la conservation de biens du gouvernement des États-Unis et à la fraude et aux abus informatiques.

Le département de la Justice des États-Unis a ouvert une enquête sur WikiLeaks en 2010 après que le site a commencé à publier des rapports secrets diplomatiques et militaires américains divulgués par le soldat américain Chelsea Manning, alors connu sous le nom de Bradley Manning. Les milliers de documents divulgués ont couvert les opérations militaires américaines en Afghanistan et en Irak et la conduite de la diplomatie américaine à travers le monde.

Le soldat Manning a été reconnu coupable par un tribunal militaire américain d’espionnage et d’autres infractions en juillet 2013 et condamné à 35 ans d’emprisonnement. Les preuves présentées lors du procès de Manning comprenaient des journaux d’échanges sur Internet des échanges entre le soldat et WikiLeaks et montraient que le FBI poursuivait une enquête ciblant les « fondateurs, gestionnaires et propriétaires de WikiLeaks » - à savoir, Julian Assange.

Il est temps que le gouvernement américain traite WikiLeaks et d’autres organisations de médias de manière appropriée au 21ème siècle. Il est entendu que le personnel de WikiLeaks n’utilise pas les services de Google pour les communications internes ou la communication avec des sources confidentielles. Le personnel de WikiLeaks a utilisé des comptes Gmail pour des transactions routinières et non sensibles avec d’autres organisations et médias.

  • Source : The Sydney Morning Herald.

mercredi 22 novembre 2017

Projet Tor

Tor protège votre vie privée

Des millions de personnes dépendent de Tor pour leur sécurité et la protection de leurs informations personnelles en ligne, comme les activistes, les journalistes et les opposants politiques.

Projet Tor

Mots-clés

Surveillance WikiLeaks

Traduction

Anonymous poursuivra la cyber-guerre jusqu'à la fin des attaques (...)

Anonymous poursuivra la cyber-guerre jusqu’à la fin des attaques russes

Les Enjeux des réseaux - Sur Twitter, Anonymous a annoncé ne pas cesser les cyber-attaques contre la Russie. Le célèbre collectif de pirates informatiques et d’activistes politiques, identifiable par son seul masque, est en guerre contre la Russie. Dès le 24 (...)


Contre la Russie, Anonymous est sur tous les fronts

Contre la Russie, Anonymous est sur tous les fronts

Piratage des chaînes de télévision, hacking des services de renseignement russes... Pour le célèbre collectif Anonymous, la cyberguerre a lieu sur tous les fronts. « Le collectif Anonymous est officiellement en guerre contre le gouvernement de Russie. » Le (...)


Anonymous, le masque de l'hacktivisme

Anonymous, le masque de l’hacktivisme

Du forum 4chan au masque de Guy Fawkes. Cela fait un peu plus de 10 ans que le nom d’Anonymous résonne dans les médias, et le récent conflit en Ukraine n’a pas échappé à la règle. Anonymous a revendiqué plusieurs attaques informatiques ayant visé des médias et des (...)


Squad303 : Rejoignez la légion

Squad303 : Rejoignez la légion

Nous sommes Squad 303, un groupe international de programmeurs coordonné depuis la Pologne. Le nom vient d’une unité de la Royal Air Force britannique composée de pilotes polonais qui ont aidé à gagner la bataille d’Angleterre pendant la Seconde Guerre (...)


Red Cross

Soutenons l'Ukraine

L'attaque du gouvernement russe contre l'Ukraine a exposé des millions de vies innocentes au risque. Nous sommes aux côtés de l'Ukraine pour soutenir sa liberté et défendre la démocratie. Si vous souhaitez appuyer l'Ukraine et son peuple en ces temps de détresse, pensez à faire un don.


/e/ Foundation
eFoundation est une organisation à but non lucratif qui dirige le développement de systèmes d'exploitation mobiles Open Source respectant la confidentialité des données des utilisateurs.

Tor Browser
Tor Browser
Tor protège contre la surveillance

NordVPN
Protégez tous vos appareils.
Abonnement 2 ans | Remise de -72%