Contre la Russie, Anonymous est sur tous les fronts

Contre la Russie, Anonymous est sur tous les fronts

« #OpRussia » : comment les hackers d’Anonymous se mobilisent contre Poutine ?

Piratage des chaînes de télévision, hacking des services de renseignement russes...

Pour le célèbre collectif Anonymous, la cyberguerre a lieu sur tous les fronts.

« Le collectif Anonymous est officiellement en guerre contre le gouvernement de Russie. »

Le message est apparu quelques heures après l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe. Il a été relayé par plusieurs comptes Twitter comme @YourAnonOne ou encore @YourAnonNews, qui compte plus de 7,8 millions d’usagers.

« Nous voyons les nuages de la guerre créés par un fou qui cherche son intérêt personnel, et cela nous mécontente » , annonçait alors dans une vidéo YouTube un membre du groupe d’hacktivistes anonymes, masque de Guy Fawkes sur le visage et voix métallique. « Nous sommes Anonymous, concluait-il selon la formule d’usage. Nous sommes légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Vlad (pour Vladimir Poutine, ndla), redoutes-nous ! »

Fuite de données, perte de contrôle numérique… Sur le Web, les forces russes assiégées.

L’opération la plus suivie à ce jour a été conçue par un groupe international de programmeurs, coordonné depuis la Pologne et nommé « l’escadron 303 » , en référence à cet escadron de pilotes polonais qui se sont battus de façon héroïque lors de la bataille d’Angleterre contre les nazis en 1940. Affiliés à Anonymous, qui les héberge sur son site web, ils invitent tout·e un·e chacun·e à « rejoindre la légion » en se connectant au site www.1920.in, afin d’envoyer un message sur la guerre à l’une des millions d’adresses e-mail ou à l’un des numéros de téléphone russes des bases de données dérobées. Une façon habile de contourner la censure numérique imposée par le Kremlin.

Plus de 30 millions de messages auraient été envoyés par ce biais, à en croire leurs chiffres. Dans un autre cas de vol de données, des groupes opérant sous les noms d’Anonymous Liberland et de Pwn-Bär Hack Team ont obtenu plus de 200 Go de courriels du fabricant d’armes biélorusse Tetraedr, mis à disposition via le site web Distributed Denial of Secrets.

« Anonymous a piraté plus de 2 500 sites russes et biélorusses, y compris des sites gouvernementaux, des médias, des aéroports et des banques » , affirmait jeudi 17 mars sur Twitter le compte @AnonymousTV.

Spécialiste de cybersécurité, Jeremiah Fowler a passé en revue les actions revendiquées par Anonymous.

Jeremiah Fowler affirme que les résultats sont bien là : « Anonymous s’est avéré être un groupe très compétent, qui a eu accès à des cibles, des dossiers et des bases de données de grande valeur dans la Fédération de Russie » , écrit-il dans son rapport.

« Les actions revendiquées par Anonymous sont dans 90 % des cas véridiques » , insiste-t-il, comme le confirme la chronologie. « Et le collectif ne semble pas agir pour la notoriété mais bien pour la cause qu’il défend ».

Dernières opérations en date, Anonymous cible désormais les entreprises occidentales, notamment françaises, qui font encore des affaires en Russie. Le compte Twitter Anonymous Resistance affirme enfin avoir récupéré les données de 120.000 soldats russes, ce qui lui « permettrait d’identifier de probables responsables de crimes de guerre perpétrés à Boutcha » .

— Source : Yann Perreau (ladn.eu)

mercredi 20 avril 2022

Projet Tor

Tor protège votre vie privée

Des millions de personnes dépendent de Tor pour leur sécurité et la protection de leurs informations personnelles en ligne, comme les activistes, les journalistes et les opposants politiques.

Projet Tor

Mots-clés

OpRussia Squad303

Traduction

Anonymous poursuivra la cyber-guerre jusqu'à la fin des attaques (...)

Anonymous poursuivra la cyber-guerre jusqu’à la fin des attaques russes

Les Enjeux des réseaux - Sur Twitter, Anonymous a annoncé ne pas cesser les cyber-attaques contre la Russie. Le célèbre collectif de pirates informatiques et d’activistes politiques, identifiable par son seul masque, est en guerre contre la Russie. Dès le 24 (...)


Anonymous, le masque de l'hacktivisme

Anonymous, le masque de l’hacktivisme

Du forum 4chan au masque de Guy Fawkes. Cela fait un peu plus de 10 ans que le nom d’Anonymous résonne dans les médias, et le récent conflit en Ukraine n’a pas échappé à la règle. Anonymous a revendiqué plusieurs attaques informatiques ayant visé des médias et des (...)


Squad303 : Rejoignez la légion

Squad303 : Rejoignez la légion

Nous sommes Squad 303, un groupe international de programmeurs coordonné depuis la Pologne. Le nom vient d’une unité de la Royal Air Force britannique composée de pilotes polonais qui ont aidé à gagner la bataille d’Angleterre pendant la Seconde Guerre (...)


Guy Fawkes, c'est le rebelle par excellence

Guy Fawkes, c’est le rebelle par excellence

Anonymous : comment Guy Fawkes est devenu le symbole des hackers. Dans cet épisode d’Entrez dans l’Histoire, Lorànt Deutsch revient sur les origines du masque des Anonymous, ces militants spécialistes des attaques informatiques. Ces dernières semaines, ils (...)


Red Cross

Soutenons l'Ukraine

L'attaque du gouvernement russe contre l'Ukraine a exposé des millions de vies innocentes au risque. Nous sommes aux côtés de l'Ukraine pour soutenir sa liberté et défendre la démocratie. Si vous souhaitez appuyer l'Ukraine et son peuple en ces temps de détresse, pensez à faire un don.


/e/ Foundation
eFoundation est une organisation à but non lucratif qui dirige le développement de systèmes d'exploitation mobiles Open Source respectant la confidentialité des données des utilisateurs.

Tor Browser
Tor Browser
Tor protège contre la surveillance

NordVPN
Protégez tous vos appareils.
Abonnement 2 ans | Remise de -72%